Recherche
 

 More From Region

 

Le mont Carmel

Le Mont Carmel est depuis la nuit des temps, le symbole de la beauté.

Dans cette page:

Le Mont Carmel

Le Mont Carmel est depuis la nuit des temps, le symbole de la beauté. Il est particulièrement apprécié pour des randonnées en famille et des activités de loisirs tout au long de l’année.

Le Mont Carmel n’est pas vraiment élevé, il atteint environ 546 mètres au dessus du niveau de la mer, et s’étend depuis le Plateau de Menashe au sud, la baie de Haifa au nord et la vallée de Jezréel à l’est. Il est nettement délimité et il forme une unité d’environ 32km². Etant proche de la mer, le Mont Carmel reçoit de grandes quantités de pluie et permet une riche végétation méditerranéenne, au printemps en particulier, il se colore de milliers de fleurs : environ 670 espèces différentes de plantes poussent sur ses pentes.

La formation géologique du Mont Carmel montre une grande variété de couches : la plupart constituées de sédiments marins, créés par l’accumulation de restes d’animaux vivant  dans cette mer ancienne qui recouvrait toute la région, on  peut y voir  des rochers entièrement constitués de fossiles de coquillages et de coraux . 


Par ailleurs, les différentes éruptions volcaniques apportèrent entre autres, de la roche basaltique. Les fractures géologiques survenues dans la région ont créé des escarpements vertigineux, le plus impressionnant s’aperçoit sur le versant est de la montagne qui domine la Vallée de Jezréel.

 

Des villages préhistoriques

On a découvert que la région du Carmel a été occupée de façon continue par l’homme sur des milliers d’années, depuis les temps préhistoriques, dont on a trouvé des traces datant de 200 000 ans. Un certain type d’homme désigné comme « Homo Carmelensis » d’après le nom de la montagne, a vécu ici même.
Le paysage humain est aujourd’hui tout aussi fascinant. Les habitants du Carmel sont des Juifs, des Druzes, des Chrétiens, des Musulmans, des Baha’i et des Ahmadi.
Le dôme d’or du temple Baha’i est devenu l’un des symboles de la ville de Haifa et les différents mausolées et lieux de culte consacrés principalement au prophète Elie, l’Homme du Carmel, ajoutent encore à l’intérêt de cette étonnante région.

L’histoire d’Elie est aussi présente dans la Muhraka où le monastère carmélite élevé là, commémore la lutte du prophète contre les prêtres de Baal.

Sur les pentes nord-ouest du Carmel s’étend la ville de Haifa qui s’ouvre sur la Méditerranée et domine la baie, c’est aussi l’un des plus grands ports d’Israël.


Fleurs, forêts et bocages naturels

Une grande partie du mont Carmel est recouverte de forêts et de bocages naturels, qui donnent à la montagne sa couleur verte  renouvelée tout au long de l’année. La forte humidité et les pluies abondantes assurent en permanence le renouvellement de toute la végétation, même après les dommages causés par des incendies ou des abattages d’arbres.

Les forêts naturelles sont composées d’une très grande  variété d’arbres, certains sont en fleurs  au printemps, ils embaument l’atmosphère, et entre les arbres épars, poussent des buissons fleuris aux vives couleurs, rouge violet, jaune, rose...
Tout à côté de la forêt méditerranéenne, le Carmel a ses forêts naturelles de pins et auxquels s’intègrent les conifères plantés par les Israéliens. Et pour la plupart, malgré les incendies au cours des années, les espèces naturelles ou plantées résistent et donnent des spécimens particulièrement robustes  et beaux.

 

Une des plus grandes Réserves Naturelles d’Israël

La réserve Naturelle du mont Carmel occupe plus de 80 hectares. On y a tracé des pistes qui permettent aux touristes d’accéder aux aires de parking et aux coins ombragés, on a aménagé des sites pour l’observation des oiseaux et des endroits pour les pique niques. De ces points particuliers, on peut admirer la Vallée de Jezréel à l’est la Haute Galilée au nord et les belles plages qui bordent la Méditerranée à l’ouest.  

Toujours dans ce même parc naturel, on a créé « Hai Bar », une  réserve d’animaux, réunissant des espèces qui avaient disparu et qui ont été réintroduites, sous la surveillance attentive de l’Autorité pour la Protection des Parcs et Réserves Naturelles d’Israël.

 

Routes touristiques et sentiers de randonnée.  

La région du Carmel foisonne de sites et d’attractions pour ses visiteurs. On peut parcourir la voie « Nof Carmel » de 25 km, adaptée à tous les véhicules, rendre visite aux habitants des villages druzes Daliyat el Carmel et Isfiya et connaitre leur mode de vie et leurs traditions. Tout comme de nombreux touristes et visiteurs israéliens, vous aurez plaisir à déjeuner ou dîner dans l’un des nombreux restaurants de cuisine locale authentique, et flâner dans les pittoresques marchés.

Vous pourrez  visiter Hai bar, la réserve zoologique du Carmel qui abrite des chèvres et des moutons sauvages, des daims et des chevreuils, élevés là dans le but de les remettre par la suite en liberté dans la nature.

Sur le flanc ouest de la montagne, la Réserve Naturelle Nahal Mearot  dévoile le mode de vie de l’homme préhistorique dans cette région. Le sentier touristique passe par les grottes qui servaient d’habitations, et vous pourrez assister à une présentation audio-visuelle sur le sujet.

Au centre de la montagne, on peut voir Mahtzevot Kdumim, connue comme le site de carrières de pierre, utilisées pour les constructions à l’époque byzantine.

 

Par-dessus tout cela, on propose des randonnées  qui mènent vers des sites naturels surprenants, comme celui de la Rivière Kelah qui porte aussi  le nom de « Petite Suisse », la rivière Nesher et son pont suspendu  au dessus de son chenal, Mitzpe Ofer, qui surplombe le village de Fureidis ou encore « Havat Mishmar ha’ Carmel », un parc national tout nouveau où les familles viennent  se promener, admirer les panoramas, et  peuvent même passer la nuit sous la tente. 

 

Haifa, la Ville du Carmel.

L’agglomération de Haifa est la troisième des plus grandes villes d’Israël. Elle est installée sur le versant qui fait face à la mer, et au somment on aperçoit le Monastère stella maris et la célèbre université du Technion.

La ville possède une vaste gamme d’hôtels, de centres commerciaux,  et de musées.  On y situe la Grotte d’Elie où selon les nombreuses  traditions, le prophète se réfugia de ses poursuivants. Un téléphérique monte de Bat Galim  jusqu’ au sommet de la montagne,  Haifa  a préservé les marques de la période de la colonie allemande des « Templiers » qui s’étaient installés là au 19ème siècle et avaient construit ces jolies maisons de pierre.   


La ville possède aussi la plus grande gare de chemins de fer du nord et un musée des transports qui raconte l’histoire des trains, depuis la période ottomane jusqu’à nos jours. 

Mais le joyau qui couronne cette ville est incontestablement le Temple Baha’i. C’est en fait le Centre Mondial de la Foi Baha’i. Il est entouré des plus grands jardins d’Israël, célèbres dans le monde entier pour leur beauté et leur originalité.

 

Article publié avec l’autorisation de  l’Association des Guides de tourisme d’Israël

http://www.tour-guides.co.il/itg

A lire aussi

La Mer de Galilée

La Vallée de Jezréel

Le Désert du Néguev

 

 

 Sites & Attractions

 
The winery was established in 2003 and it produces approximately 100,000 bottles annual...
The winery was established in 2006 and it produces around 20,000 bottles annually. The ...
The winery was established in 1998 and it produces approximately 100,000 bottles annual...
The winery was established in 2008 and it produces approximately 3,000 – 5,000 bottles ...
The winery was established in 2006 and it produces approximately 4,000 bottles annually...
The winery was established in 1999 and it produces approximately 75,000 bottles annuall...
 

 Accommodations

 
​Nahsholim is situated just off the beach of historical "Dor Bay", "Tant...
​Luxury compound containing two luxury suites with all the amenities. Large pool area h...
A beautiful suites complex planted in the heart of a peace
Régions